Patrimoine en conflits

Ce carnet de séminaire vise à approcher la question des acteurs du patrimoine urbain (au sens large et au-delà des monuments classés ou historiques) et celle des conflits de mémoire que la patrimonialisation engendre.
Il rendra compte d’un projet de rencontres scientifiques en cours, soutenu par La MSH Paris-Nord, l’UMR CNRS 7218 LAVUE, l’Ambassade de France en Roumanie, l’Institut Français d’études anatoliennes et l’ANR Transtur (EHESS – CETOBAC).
Ce séminaire, doublé de ce carnet, est avant tout destiné à fédérer un réseau de chercheurs et d’acteurs du patrimoine urbain de trois contextes nationaux (France, Roumanie, Turquie)en favorisant le travail et les échanges autour des questions de gouvernance, d’acteurs, et de conflits de mémoire liées au patrimoine. Il vise également à dégager des perspectives de recherches communes autour de la question des conflits mémoriels et identitaires dans les pratiques patrimoniales.
La thématique générale du séminaire est déclinée en quatre sous-thèmes qui donneront lieux à quatre rencontres-débats en 2011 et 2012, autour de « la gouvernance dans les politiques et pratiques patrimoniales » (rencontre du 18 juin 2011 en France), « des groupes et populations minoritaires face aux politiques patrimoniales » (en Novembre 2011 en France), « des acteurs émergents du patrimoine » (en Mars 2012 à Istanbul) et de « l’articulation des échelles et des enjeux locaux du patrimoine » (en juin 2012 à Bucarest).
A partir du croisement et de la confrontation des travaux de chercheurs et des points de vue d’acteurs (édiles, acteurs du patrimoine : associations, artistes, architectes…), seront abordées les questions des identités collectives, des enjeux locaux et de leur adéquation ou non avec les stratégies municipales, nationales et supranationales, celle des conflits liés au patrimoine et à sa définition, celles des compétences et des marges de manœuvre des acteurs, de leurs intérêts et influences, de la prise de décision et de la réception.
Les communications des acteurs et chercheurs invités sur des cas spécifiques aux trois contextes ouvriront à des débats avec le public, qui seront prolongés par des débats au sein du carnet pensé également comme site collaboratif.
Le carnet de séminaire permettra à la fois d’annoncer les rencontres organisées et plus largement les activités du réseau de recherche en constitution, de mettre à disposition du public leurs résultats et compte-rendu, de travailler en commun à partir de notes de lecture sur ces questions, et de permettre les débats et le travail collectif (discussion des hypothèses) pour les membres du réseau.
Ce carnet est destiné à être nourri par les membres du réseau et à être ouvert et consulté par toutes les personnes intéressées par la question de la gestion du patrimoine urbain.

Posted in Non classé | Leave a comment